vendredi 2 août 2013

La patience implacable des âmes ligneuses

Des mouvements de fond façonnent profondément le monde. Des processus secrets qui échappent  (depuis quand?) à notre perception, et définissent par là-même les limites de notre conditionnement humaine, animent perpétuellement la grande mécanique terrestre. C'est cela que je devine au contact de la nature oubliée. Cela qui explique les sensations étranges qui me gagnent lorsque des indices subtils mais éclatants viennent soudain me révéler le lent glissement d'une saison vers une autre. Cela qui, dans la contemplation des cimes,... [Lire la suite]

vendredi 5 juillet 2013

Etre riche ici de ce qui est là-bas

Ce titre, inspiré d'un vers de Fernando Pessoa, résume fidèlement le phénomène de mon agrandissement intérieur par l'action répétée d'escapades dans les lieux peu fréquentés de la Vallée des Auts' Mecs. Nourri de ce que je vois, abreuvé de lumières et d'odeurs, prélevant ça et là quelques photographies pour la mémoire, je fais, comme un écureuil affairé, des réserves de graines : graines de sensations et de pensées , semences de joie et d'avenir. Plus besoin alors de chercher avec angoisse mon chemin dans cette vie : celui-ci... [Lire la suite]
vendredi 28 juin 2013

Retrouvailles des faits et des rêves

  Il s'agissait une nouvelle fois de passer une nuit là-haut, dans les combles de la Vallée des Auts 'Mecs. Il était urgent de faire le tri, de se retirer dans cette chapelle, d'égrener dans la solitude le chapelet des pensées chaotiques et crasseuses. Les imbiber de l'eau pure de la nuit, les plonger dans la cendre des forêts murmurantes, les battre sur la pierre à laver des rêves. Et au matin, les trouver purifiées, en ordre de bataille : mes petites curieuses nouvellement nées, gloutonnes, assoiffées, attroupées, poussant... [Lire la suite]
Posté par Le Gui à 19:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 13 juin 2013

Des heures dans les herbes

Où je peux expliquer pourquoi ceci n'est pas une tentative d'oeuvre d'art mais un vrai coquelicot : Je cours la Vallée des Auts' Mecs à la recherche de lieux que, quand je les ai trouvés, je nomme : Paradis. Alors j'ai la satisfaction d'avoir choisi tout seul ma prison, d'avoir tout seul fermé la porte de ma cellule et jeté la clé. Il y a ainsi certains coins de forêt, certaines arêtes rocheuses, certaines gorges humides qui recèlent une part de moi-même  laissée là en cas de besoin.  Hier, j'ai fugué dans un de ces... [Lire la suite]
Posté par Le Gui à 16:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 1 juin 2013

Retour de là haut : volet 2

Dix jours sont passés depuis ma petite retraite en cabane dans un lieu sauvage de la Vallée des Auts' Mecs. Là -haut, en l'absence de mecs, j'avais commencé à méditer sur le sens de la liberté. Du genre on pose d'abord le problème : c'est quoi la liberté ? Et puis ensuite on philosophe :  "ça fait quoi aaa aaa d'être libre ?" (Eiffel). Mais, comme lorsque j'étais étudiant en lettres, mes développements ne m'ont jamais mené bien loin, seules mes fulgurantes introductions et brillantes conclusions ont encore fait illusion auprès de... [Lire la suite]
Posté par Le Gui à 19:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 25 mai 2013

Retour de là-haut : volet 1

Dans son ouvrage "Géographie de l'instant", Sylvain Tesson évoque plusieurs fois la réflexion de Morand qui disait que le voyage, c'est demander à la distance ce que le temps ne peut vous apporter. En gagnant les strates supérieures de la Vallée des Auts' Mecs pour y passer deux nuits, je viens de vérifier le bien-fondé de cette maxime. Passer deux jours loin du cours assourdissant du monde, façon initiation à l'ermitage, à simplement accomplir la tâche de regarder pour tenter de voir, disposer des heures comme d'un océan où l'on... [Lire la suite]
Posté par Le Gui à 21:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 20 mai 2013

La balade des oiseaux à tête noire

C'est l'amusant hasard du jour dans la Vallée des Auts' Mecs. Alors que j'étais parti flâner un peu dans les bois et les prés voisins, j'ai successivement rencontré des oiseaux portant tous calotte ou robe noire ou nom en rapport avec cette couleur : mésanges nonnettes et charbonnières, fauvettes à tête noire, pic épeiche, merle noir, corneille noire, milan noir. Dans le sous-bois, il y a eu d'abord la mésange nonnette en plein nourrissage de sa couvée (la branche qui la coupe au premier plan est l'exemple de défaut majeur qui rend... [Lire la suite]
vendredi 10 mai 2013

Un chemin parmi les chemins

Impossible, quand je m'imagine en fourmi exploratrice parcourant les ultimes rameaux tendus vers le ciel des puissants hêtres de la Vallée des Auts' Mecs, de savoir lequel mène à la branche maîtresse, à la grosse charpentière qui serait la seule à résister à la tempête meurtrière. De même, je ne suis, dans ce printemps foisonnant, guère plus avancé qu'un papillon errant d'une lueur à l'autre, métaphore de l'espoir déçu, du voyageur égaré sur un chemin au premier abord engageant et finalement tortueux et plein de périls cachés. Alors,... [Lire la suite]
dimanche 21 avril 2013

Le printemps aux cent visages

  Avec sa timidité de jeune fille, entre hésitations neigeuses et franches audaces solaires, le printemps s'installe petit à petit dans la Vallée des Auts' Mecs. La lumière de plus en plus présente féconde la forêt et le règne du vert s'impose lentement aux flancs des montagnes. Comme un dernier reproche jeté à l'exubérant printemps par le vieil hiver, une neige lourde vient parfois faire ployer quelques heures  les jeunes rameaux de hêtres aux feuilles de soie. Pour les ongulés sauvages c'est le temps de la mue et de... [Lire la suite]
Posté par Le Gui à 23:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 24 mars 2013

Faucon pèlerin après crispations florales

La neige tombée il y a 10 jours sur la Vallée des Auts' Mecs est déjà un lointain souvenir. Au bord du ruisseau où j'ai systématiquement raté mes derniers rendez-vous avec le cincle plongeur, les fleurs s'extraient du carcan froid de la terre et cherchent la lumière qu'elles boivent en abondance. Ainsi j'ai passé mes nerfs de photographe frustré sur ces petits sujets anodins pas si faciles à mettre en valeur. Si ce n'est qu'avec en fond l'écran mouvant des eaux torrentueuses, la tâche est intéressante et même totalement absorbante... [Lire la suite]
Posté par Le Gui à 17:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,