Alors j'ai installé ce piquet devant la maison. Une plage de galets est en train de se constituer autour de lui. A chaque marée, je rapporte une pierre ou deux. Entre les mille occupations et les cent paresses, c'est là que je "m'entraîne" quand j'ai une "minute" (de temps qui n'existe plus).

Je fais d'abord quelques vertébrales dégingandées. J'ai l'impression d'être une sorte d'osthéopathe autodidacte et plutôt inquiétant.

SB100

SB101

SB102

SB103

SB105

Puis j'attaque quelques équilibres avec de petites pierres, c'est plus difficile...

SB106

...sauf quand une météorite bien inspirée vient jouer les clés de voûte :

SB111

SB107

SB108

Alors comme je suis chaud, je commence à penser "personnage". Ce coup-ci c'est un étrange petit gars à la tête de foetus qu'est sorti de la matrice de mes doigts.

SB117

Enfantement long et douloureux mais au final il était bien là et très vite il a fait ses premiers pas. Un coup vers la droite :

SB114

Puis vers la gauche. Sa vie désormais lui appartenait. Elle a duré deux heures de plus à partir de ce moment-là. Et moi je suis encore songeur.

SB113

Et puis un autre jour, j'ai installé mon bicéphale. Celui qu'était resté coincé le jour du petit Prince et c'est normal.

stone balancing4

stone balancing1

En fait je ne sais pas si c'est un vrai bicéphale. J'ai peur qu'il s'agisse d'un schizophrène. Ou alors c'est autre chose. Deux personnes sur le hasard d'une île par exemple.
Ce qui est sûr, c'est qu'il s'est passé une chose étrange tandis que je réfléchissais à tout ça accroupi dans l'eau froide, regardant sans plus vraiment le voir mon joli monstre. Tout d'un coup j'ai eu le sentiment de me réveiller et là, force fut de constater l'impensable. Pendant ma petite rêverie, l'un s'était tourné vers l'autre, ils se regardaient :

stone balancing6

stone balancing5

Vous me pensez fou ? Mais vous croyez quoi, j'ai tout de suite vérifié sur l'écran arrière de mon appareil et ces photos sont bien les plus parfaites des preuves, non ?

Vous en pensez quoi ? Que se sont-ils dit, que voulaient-ils se dire encore, que n'ai-je entendu pour mieux le rêver ? Eux aussi ont peu vécu. Moi j'y pense encore...