c16

C'est le grand Walt Whitman qui s'exprime ainsi. Il clame ce que je balbutie péniblement. Lui c'est un poète héroïque, moi un fonctionnaire brimé. Un phare lointain et un ver dans la grosse pomme. Un professionnel de l'extase et un spectateur envieux. Il m'exprime mieux que je ne puis m'exprimer moi-même. Il me transcende, ou il m'énerve, c'est selon. Dans tous les cas il me rappelle ces moignons d'ailes atrophiées que j'ai dans le dos. Qui me chatouillent un peu parfois. Douleur du membre fantôme. Eden ardent. Paradis perdu.

"Je fais retentir mon cri sur les toits du monde" : Ce n'est pas une métaphore pour ce vautour fauve de la Vallée des Auts' Mecs. Ignorant de lui-même, en prise directe avec la réalité, il vit sa vie de pure existence. J'aime vivre quelques heures sur la brèche de sa falaise et regarder le monde différent dans lequel il évolue avec ses potes. J'ai fait quelques images de ces grands voiliers :

c13

c14

c15

c9

c8

Ce même jour, sur la falaise, un couple de faucons crécerelles évoluait là où je m'attendais à revoir les faucons pèlerins :

c11

c19

c20

Je me suis demandé s'il existait des "arbres à faucon". En effet, parmi tous les perchoirs disponibles, ils fréquentent les mêmes :

c10

Jeu de transparence :

c21

Un autre jour je suis allé dormir une énième fois dans cette cabane aux portes du monde sauvage :

b19

Un rougequeue y nourrissait sa nichée, installée sous le toit :

b17

En fin de journée, j'étais assis devant la porte et en me retournant j'ai vu deux isards qui m'observaient, se demandant ce que je foutais là :

b16

Le soir venu une biche et son jeune de l'an passé ont traîné autour de moi, tergiversant longtemps avant de finir par filer un peu plus loin. J'ai tenté de filer avec eux :

b9

b11

b1

b3

b4

b13

b14

Les images valent ce qu'elles valent mais j'ai passé un bon moment. Après la nuit est tombée mais pas moi. Je suis resté éveillé longtemps.

b15

"C'est ici que l'on prend conscience,

C'est ici qu'un homme voit ce qu'il vaut - il comprend ici ce qu'il porte en lui,

Le passé, l'avenir, la majesté, l'amour - si tu es absent de cela, cela est absent de toi."

Comme dirait le poète Walt Whitman.