o19

Quand Lancelot est sorti pour la première fois de sa vie, le jour de ses dix-huit ans, du lac où l'avait élevé la fée Viviane, il a peut-être rencontré l'aïeul de ce petit oiseau qui hante les cours d'eau de la Vallée des Auts' Mecs, ce petit chevalier des eaux que j'aime tant, le cincle plongeur. Hébété, encore ruisselant des eaux de cette seconde naissance, ses yeux hagards ont certainement ignoré les trajectoires fusantes de l'oiseau. L'oiseau lui-même n'a probablement prêté qu'une attention distraite à celui qui ne devait jamais trouver le Graal. Hommes et bêtes ne vivent pas sur la même planète. Rien de nouveau sous le soleil.

Mon destin étant plus humble que celui du "Beau trouvé", je peux me permettre la distraction de fréquenter un peu la planète des bêtes. Et aujourd'hui, me souvenant de ce lac à moitié gelé où naviguaient quelques grèbes castagneux, délaissant pour la première fois mes promesses de ne présenter sur ce blog que des images de la VDAM, je succombe -tel Guenièvre oubliant le roi Arthur- au plaisir de vous livrer quelques visions de mon petit Lancelot emplumé.

Voici d'abord deux images des grèbes castagneux qui profitaient des eaux encore libres :

o10

o11

Puis le cincle, qui ponctue de sa silhouette la ligne de partage entre l'eau et la glace :

o14

 A la frontière de l'hiver, petit funambule sur le fil des saisons, il se repose entre deux plongeons :

Et puis il y va et c'est un enchantement pour les yeux qui voient et le regard qui interprète :

cincle12

Les yeux tournés vers le royaume des eaux, il cherche sa pitance, plonge, émerge...

cincle11

...et s'envole...

cincle10

...pour se poser un peu plus loin et reprendre sa navigation :

cincle13

Petites bergeronnettes aux allures de soubrettes faussement candides, élégants hérons dans vos costumes de dignité, vous me faites un effet modéré. Mais toi, cincle rustique, symbole qui s'ignore, toi dont le premier envol est un plongeon, toi dont le vol flatteur épouse si bien les courbes de mes ruisseaux chéris, je t'aime par dessus tout.

cincle6

Il y a trois ans, j'ai installé des nichoirs pour les cincles sous les ponts de la VDAM. Depuis, ils sont tous occupés à la saison de nidification. Hommes et bêtes ne vivent pas sur la même planète. Sauf si l'homme le veut bien.